Appel à communications 2021

Appel à communications

FUTURE Days 2021
Vers la décarbonation des villes et des territoires 

30 novembre | 1er décembre 2021
Campus Descartes - Marne-la-Vallée

 

La 5e édition des FUTURE Days se tiendra le 30 novembre et le 1er décembre 2021. 

FUTURE Days est l’évènement annuel qui réunit la communauté scientifique autour du thème des villes et territoires de demain. Les FUTURE Days sont conçus comme un lieu de rencontres et d’échanges rassemblant les acteurs qui travaillent sur tous les domaines intéressant la ville parmi lesquels le transport, la mobilité, le logement, la construction, l’aménagement, la gestion des ressources et les services associés (déchets, eau, énergie), la culture, l’architecture, l’éducation, le développement économique, ou encore le développement social. 

Cet évènement est pensé pour aborder les enjeux de manière globale et pluridisciplinaire. Les FUTURE Days s’adressent donc à un large spectre disciplinaire des sciences humaines et sociales, mais aussi des sciences de l’information, des sciences de l’ingénieur et des sciences de la vie et de l’environnement.

Le présent appel à communications est donc destiné aux chercheurs de toutes disciplines, intéressés à croiser leurs approches. 

Les FUTURE Days sont également conçus pour associer à chaque session des éclairages non académiques d’acteurs des collectivités ou du monde socio-économique. 

Le thème de l’édition 2021 est la ville et les territoires décarbonés.

La ville décarbonée répond à la fois aux défis de la dépendance aux hydrocarbures fossiles et du réchauffement climatique. Si l’ambition de décarbonation est très largement partagée, les leviers de cette décarbonation sont l’objet de débats au sein des communautés scientifiques. 

Trois leviers sont généralement envisagés pour soutenir la trajectoire vers des villes décarbonées. 

Le premier levier est la réduction de la consommation (isolation des bâtiments, réduction des déplacements motorisés, progrès des industries, etc.).  La mobilité, la construction entre autres sont ainsi au cœur des enjeux de la décarbonation des territoires urbains. La ville réduit alors ses consommations d’énergie, les mobilités, la production de déchets à la source, développe le réemploi et l’économie circulaire. Des débats existent toutefois sur les leviers de cette réduction des consommations, qui questionnent l’aménagement des territoires, les formes urbaines, la rénovation des bâtiments ou encore les modalités de production et de consommation. 

Le deuxième levier est la chasse au gaspillage. Il s’agit ici notamment de récupérer des énergies dissipées par les différentes activités, pour les réintroduire là où elles sont nécessaires. L’organisation de cette récupération fait l’objet de nombreux travaux scientifiques, questionnant les investissements nécessaires ou les modalités du recours aux réseaux existants. Elle pose également la nécessaire introduction d’un raisonnement systémique pour appréhender les liens et complémentarités entre les différentes activités ainsi qu’entre les différents espaces et temporalités.

Le troisième levier enfin est celui des énergies alternatives décarbonées. Là encore, des enjeux scientifiques sont associés aux modalités de de transport et de stockage du CO2, de production de ces énergies alternatives décarbonées et de leur déploiement.

Toutefois, la mise en œuvre des villes décarbonées nécessite l’implication de tous les acteurs, parties prenantes institutionnelles, économiques, citoyennes et académiques. Les modalités de mise en œuvre de ces formes d’intelligence collective sont également questionnées.

Par ailleurs, la trajectoire de décarbonation des villes impose de disposer en amont d’une vision précise et publique de ses consommations, de ses émissions directes et de son empreinte en matière de gaz à effet de serre. Là encore, des enjeux existent à la fois sur le plan de la production de la donnée, à des échelles et temporalités pertinentes, mais aussi sur les plans de sa gestion et de sa gouvernance. 

Il est enfin essentiel de questionner la décarbonation des villes à l’aune de l’histoire, la ville de demain devant parfois se réinventer avant de s’inventer. Les comparaisons avec d’autres territoires sont également pertinentes pour accompagner au mieux les transitions. ; des solutions existent parfois dont la transposition doit être analysée. 
Il convient en effet de tenir compte des réalités contextuelles des villes. Les villes présentent en effet des situations locales spécifiques et des trajectoires historiques particulières qui peuvent infléchir de manière contre-intuitive le résultat attendu de l’application de solutions pensées comme génériques et réplicables.

Les communications attendues interrogeront par conséquent la décarbonation des villes et se positionneront dans les sessions suivantes :

S1 : les leviers, technologiques, sociaux, politiques, économiques, réglementaires…, de la décarbonation des villes et des territoires
S2 : la mesure des consommations, des émissions et de l’empreinte des villes et des territoires
S3 : la gouvernance multi-échelles et inclusive de la décarbonation des villes et des territoires, y compris la dimension sociale de la décarbonation 
S4 : les dimensions historiques de la décarbonation des villes et des territoires, et leurs corollaires 
S5 : la comparaison internationale des trajectoires de décarbonation des villes et des territoires
S6 : les liens entre décarbonation des villes et leur environnement
S7 : l’acceptabilité des politiques et mesures de décarbonation.

Soumission d'une proposition

Nous vous invitons à soumettre un résumé de votre proposition de communication en français ou en anglais (1 500 mots maximum) au format Word, au plus tard le 9 juillet 2021 minuit.

Les propositions de communications seront sélectionnées par le comité scientifique du colloque (voir la composition ci-dessous).

L’attention sera portée sur :

  • L’adéquation à la thématique générale des FUTURE Days
  • L’adéquation aux axes thématiques
  • Le caractère innovant de l’approche proposée
  • La diversité des contextes urbains présentés

 

 Télécharger l'appel à communications

 

 Télécharger le modèle de communication

 

 Soumettre une proposition

 

Calendrier de l'appel à communications

 27 mai 2021

Lancement de l'appel à communications

 9 juillet 2021 minuit

Clôture de l'appel à communications

 10 septembre 2021

Sélection des propositions par le comité scientifique

 

Membres du comité scientifique

  • Pascal Boireau, ANSES
  • Michel Bornert, École des Ponts ParisTech
  • Bénédicte Bucher, Université Gustave Eiffel
  • Richard Buswell, Loughborough University
  • Cécile Delolme, ENTPE
  • Youssef Diab, Université Gustave Eiffel, EIVP
  • Olivier Français, Université Gustave Eiffel, ESIEE Paris
  • Stéphane Jaffard, Université Paris-Est Créteil
  • Carole Lasser, TU München
  • Fabien Leurent, École des Ponts ParisTech
  • Yannick L'Horty, Université Gustave Eiffel
  • Gaëlle Lissorgues, Université Gustave Eiffel, ESIEE Paris
  • Nicolas Paparoditis, Université Gustave Eiffel, ENSG
  • David Rey, UNSW Sydney
  • Emmanuel Rey, EPFL
  • Anne Ruas, Université Gustave Eiffel
  • Gisèle Seginger, Université Gustave Eiffel
  • Jacques Teller, Université de Liège
  • Jean-Michel Torrenti, Université Gustave Eiffel
  • Anthony Wachs, University British Columbia
  • Karl Matthias Weber, Austrian Institute of Technology GmbH

Membres du comité d'organisation

  • Corinne Blanquart, Université Gustave Eiffel
  • Jean-François Blassel, Université Gustave Eiffel, Éav&t
  • Tarik Bourouina, Université Gustave Eiffel, ESIEE Paris
  • Frédéric Bourquin, Université Gustave Eiffel
  • Christine Buisson, Université Gustave Eiffel
  • Didier Degny, Université Gustave Eiffel, ESIEE Paris
  • Marie Delaplace, Université Gustave Eiffel
  • Catherine Gabaude, Université Gustave Eiffel
  • Gérard Hégron, Université Gustave Eiffel
  • Sandrine Larbre, Université Gustave Eiffel
  • Dominique Mignot, Université Gustave Eiffel
  • Valérie Renaudin, Université Gustave Eiffel
  • Virginie Tahar, Université Gustave Eiffel
  • Guillaume Uster, Université Gustave Eiffel

Organisateurs et partenaires